07 septembre 2019

Scénario pour Jung Bunzlau 1866

        Aujourd'hui, je vous présente le scénario n°2 de "Mon projet à moi que j'ai - Battle-Cry 1866, ou la Guerre de Sept Semaines", à savoir le combat de Jung Bunzlau du 25 juin 1866 au début de la campagne. J'ai évoqué ce combat dans mon article sur la brigade Poschacher du 24 avril dernier. C'est un petit scénario destiné à se faire une partie très rapide, à "se chauffer" en début de campagne car j'ai concocté vingt-quatre scénarii comme je l'ai précédemment dit. Ils sont plus ou moins long à mettre... [Lire la suite]
Posté par Prince Fafa à 14:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 septembre 2019

Actualités variées, un général original

Ma brigade autrichienne étant en cours, un petit compte-rendu des opérations artistiques du moment est nécessaire. Un général original est en cours également, la phase ébarbage de l'état-major du Ier Corps d'armée autrichien mérite à mon sens une explication. Un colonel et deux généraux de base de la marque Rank and File de la gamme "austrian Mounted Generals" du XIXe siècle, référencés GEN03 prélevés dans leur sachet subissent quelques modifications : Avant Après J'ai coupé le sabre du colonel, conservé la garde de ce dernier... [Lire la suite]
19 août 2019

Acte IX : "Y a d'la kutsma dans l'air !"

Comme annoncé début août, voici la présentation du second régiment de hussards autrichiens pendant la guerre de 1866, terminé il y a trois jours. Régiment de cavalerie organique du 1er corps d'armée autrichien de mon Clamminou préféré (entendons, le Prince Clamm-Gallas), ses 900 cavaliers forment la seule cavalerie du corps en 1866. Dessin d'un Hussard autrichien du 2e Régiment, en question Les cavaliers de la même unité de l'atelier du Prince, en figurines Old Glory, en ligne Uniforme bleu ciel, boutons et tresses jaunes,... [Lire la suite]
21 juillet 2019

Acte VIII : "Le dragon, c'est bon" : 5. Preussische Dragoner

Vous attendiez du princeps, et bien se sera du dragon ! Et oui, l'été c'est bien mais du coup entre le Tour de France, le jardin, le bricolage que l'on reporte parceque l'on a pas le temps dans l'année, les séances télé en famille avec les tchiots, les barbecues, etc etc... cela n'est pas bon pour la productivité artistique. Donc, dragon au menu ! Après la présentation du général de division Edwin von Manteuffel la semaine dernière, voici donc un des régiments de cavalerie faisant partie de la brigade de cavalerie de sa division... [Lire la suite]
14 juillet 2019

Acte VII : Edwin von Manteuffel

Un nom des plus martial ne trouvez-vous pas ? Le petit Edwin commande une division en 1866, puis il commandera l'armée du Main dans sa totalité quelques semaines après le début des opérations, remplaçant von Falckenstein jugé trop timoré. Né en 1809 à Dresde, le baron von Manteuffel est un vétéran. Aide de camp du Prince Albert, membre de l'Etat-Major, il participe à la réorganisation de l'armée prussienne initiée par le ministre de la guerre von Roon. En 1864, il prend part à la guerre du Danemark. En 1865, il est gouverneur du... [Lire la suite]
17 juin 2019

Acte VI : Le blues des jägers

Le blues, c'est beau mais ici c'est "Blues" pour bleu. D'ailleurs c'est plutôt "gris brochet", un gris clair bleuté assez joli. Cette teinte fut la première couleur utilisée à des fins de camouflage dans l'histoire uniformologique. En effet, les premiers chasseurs tyroliens apparaissent avant la Guerre de Sept ans, au XVIIIe siècle. D'abord habillés d'un gris très clair, ils sont vites équipés de ce fameux "gris-brochet" plus adapté au terrain, le camouflage est pour ainsi dire né. Jusque là, le recrutement n'était pas systématique,... [Lire la suite]

11 juin 2019

Mon projet à moi. Acte V : La brigade Kalik

Enfin ! La brigade Kalik est sortie des ateliers princiers, il était temps. En effet, cette seconde brigade d'infanterie autrichienne fut plusieurs semaines sur l'établi... mais bon, j'espère que cela en vallait la peine. Cette unité appartient évidemment au Ier Corps d'armée de mon Clamminou préféré, tout comme la précédente (cf article sur la "Brigade de fer"). Son commandant, Anton von Kalik était né en Pologne autrichienne, dans la province de Galicie. Fils d'officier, il le devint également et pas n'importe lequel. En effet,... [Lire la suite]
21 mai 2019

Acte IV : finalement pickelhaube au menu !

Bon, la chaîne de production travaillant au ralanti, le chef d'atelier vous propose du prussien au lieu de l'autrichien initialement prévu. Donc, aujourd'hui voici la brigade von Freyhold, une des deux brigades d'infanterie composant la Division combinée du général von Manteuffel et composée du 9e jäger, de l'Infanterie-Regiment 25 et du Fusiliers-Regiment 36. Division combinée parceque constituée de régiments provenant de différents corps d'armées (Armee-Korps). En 1866, l'armée prussienne est composée de huit corps d'armée formés... [Lire la suite]
05 mai 2019

"Le chic à la polonaise". Acte III mon projet à moi

Et oui, ces tenues sont d'un chic fou, quelle classe ! Un uniforme saillant et élégant, des couleures chatoyantes pour aller se faire tuer de façon brillante sur un quelquonque champ de bataille digne de l'enfer de Dante... ça va au niveau des rimes, je suis pas mal là ? Non ? Bon, voici aujourd'hui le 11e Régiment de Ulhans autrichiens, sorti des ateliers Prince Fafa and Co cette semaine. Ce régiment était embrigadé en 1866 avec deux régiments de cuirassiers (10 et 12e) pour former la Brigade von Mengen. Cette brigade formait avec... [Lire la suite]
01 mai 2019

Mon projet à moi. Acte II : la 13e Division von Goeben

Aujourd'hui, bonne fête du travail à tous ! Par conséquent, je vais vous en présenter du travail, il y en à ! Va falloir s'atteler à la lecture les p'tits gars ! Depuis le mois d'octobre vous le savez, l'armée du Main de la Guerre autro-prussienne est en chantier. La brigade von Kummer vous a déjà été présentée lors du premier billet sur "Mon projet à moi - Battle-Cry 1866 ou la Guerre de sept semaines". Ici, je vais essentiellement continuer avec la brigade d'infanterie von Wrangel, la brigade de cavalerie von Treskow et... [Lire la suite]